AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum a officiellement ouvert ses portes le 1er Mai 2011. Bonne visite !
Bienvenue à Mouri Ran !
Il reste encore beaucoup de posts vacants, n'hésitez pas à jeter un coup d'oeil ! ^^

Partagez | 
 

 Une journée ordinaire •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 15/05/2011

ID CARD ▬
Âge :: 17 / 7
État civil :: Mêle-toi de tes affaires ! è_é
Tes amis, tes amours, tes emm... Bref, la chanson ;):

MessageSujet: Une journée ordinaire •   Sam 2 Juil - 9:02


Quelle journée affreuse encore passée dans la peau d'un enfant d'école primaire --' Je sortais de l'école main dans les poches suivi de Genta, Ayumi, Haibara & Mitsuhiko. Les garçons et Ayumi étaient entrain de débattre sur les pronostiques du match de football de ce soir quand à Haibara, elle était comme toujours détachée du groupe. Moi, je m'efforçais tout de même d'écouter la conversation car elle n'était pas trop pénible vu que je suis un amateur de football. Nous étions tous d'accord pour dire que les Tokyo Spirit allait surement gagner ce match amical contre l'équipe de football de Kyoto.
A mi-chemin, nous nous sommes arrêtés à la libraire, les autres avaient l'habitude d'y passer chaque jour après l'école quand ils n'étaient pas trop pressé pour lire un manga ou deux. J'en profitais pour aller voir la sortie de nouveau roman policier, à mon désespoir je n'en trouvais aucun digne d'intérêt mais je notai quelques titres au cas ou, je reviendrais peut-être en acheter un ou deux, ce serais-ce que pour ne pas s'ennuyer pendant les prochaines vacances, évidemment j’achèterai aussi des mangas pour cacher les romans en dessous, histoire que ça fasse un peu plus crédible, juste le temps d'aller cacher ces livres chez le professeur Agasa ! Il faut dire qu'un enfant de sept ans qui lit des romans policier c'est pas vraiment réaliste héhé !

Après une vingtaine de minute, nous sommes sortis de la librairie ou plutôt on ou a un peu forcé la main, c'est vrai que le proprio n'aime pas beaucoup quand on lit tout les mangas sans les acheter ! Pas de chance, il nous a repéré cette fois et il nous a mit dehors.

G e n t a _ Enfaite tant mieux qu'il nous ait mis dehors ! Je commençais a avoir faim moi !
M i t s u h i k o_ Tu ne penses vraiment qu'a manger !

Nous rîmes tous de bon coeur, c'est vrai qu'il était presque cinq heure et moi aussi j'avais faim. Un peu plus loin, nos chemins se séparait et chacun partis dans sa direction. Je pris celle de l'agence où je montais les marches avant d'ouvrir la porte.

M o i _ Oji-san , Ran-neechan, je suis rentré !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 01/05/2011

ID CARD ▬
Âge ::
État civil :: Mêle-toi de tes affaires ! è_é
Tes amis, tes amours, tes emm... Bref, la chanson ;):

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire •   Dim 3 Juil - 10:57


    Encore une journée passé sans que Shinichi ne soit revenu, chaque fois en allait en cours, Ran avait l'espoir de le voir débarquer en classe mais s'il était en retard. Mais bon peut être que finalement la jeune lycéenne devait arrêter d'espérer, après les cours elle était rentré seul jusqu'à l'appartement étrangement son père n'était pas là, peut être qu'il était sur une affaire qui sait, ou bien entrain de jouer au mah-jong. Et Conan n'était pas encore rentré, il avait fini l'école, mais peut être qu'il trainait avec les détectives boys en ce moment. Ce qui l'énervait le plus ces derniers temps c'est qu'elle ne recevait aucun coup de fil de son ami d'enfance, enfin vu que la plupart du temps elle lui criait dessus en lui demanda quand comptait il revenir, il avait peut être renoncé. Non mais sérieusement comment pouvait elle être aussi éprise de ce détective prétentieux, elle aurait put tomber amoureuse de quelqu'un d'autre, mais non elle avait sans doute choisit le garçon le plus compliqué qu'elle ait connu.

    La jeune femme repensa à Londres, c'était récent, c'est la bas qu'elle avait revu Shinichi et il lui avait fait comprendre qu'il l'aimait du moins elle avait cru capter ce message, l'ennui c'est qu'elle ne lui avait pas répondu, et si elle lui avait répondit qu'elle l'aimait que ce serait il passer ? Mais comme d'habitude elle avait hésité. C'était étrange, mais Ran avait l'impression que tout avait changé depuis qu'ils étaient tout les deux allé à Tropicaland, et si elle n'avait pas autant insisté peut être qu'il serait encore là, il y avait quand même quelque chose de louche, on pourrait penser qu'elle était paranoïaque, mais elle avait toujours peur qu'il soit arrivé quelque chose à l'homme qu'elle aimait. La jeune lycéenne regarda une photo ou elle se trouvait avec lui et ne put s'empêcher de pleurer, elle avait peut être une sacré force face au criminels et autre, mais elle était aussi sensible. Soudain elle entendit la voix de Conan, elle s'empressa de sécher ses larmes et alla le voir, malheureusement ça se voyait qu'elle avait pleurer.

    « Ah Conan tu es enfin rentré. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 15/05/2011

ID CARD ▬
Âge :: 17 / 7
État civil :: Mêle-toi de tes affaires ! è_é
Tes amis, tes amours, tes emm... Bref, la chanson ;):

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire •   Lun 4 Juil - 4:07


Quelques minutes après que je sois rentré, Ran vint me rejoindre. Mon regard se posa directement sur ses yeux. Ils étaient gonflés et rouge, je compris directement qu'elle avait pleuré mais comme toujours elle s'efforçait de ne pas le montrer, la preuve en était qu'elle était venue me voir en essayant de me sourire, comme elle le fait toujours. En la regardant, je sentis mon coeur se serrer, pleurait-elle encore a cause moi ? C'est vrai que j'ai pas prit le temps de rappeler après qu'elle se soit rendue compte que Shinichi lui aussi était à Londres. C'est là-bas que je lui ai enfin dis...J'ai enfin fait "ça", je lui ai avoué mon amour et pourtant elle pleure encore. Elle s'inquiète sans arrêt pour moi et je ne peux malheureusement pas faire mieux qu'être là sans être là, être près d'elle sous la forme de Conan.

Souvent, j'ai voulu lui avouer la vérité et souvent, elle m'a presque démasqué et c'est toujours quand je la vois pleurer a cause de moi que j'ai envie de tout lui raconter mais je ne peux pas faire ça, justement parce que ce serait trop risqué pour sa vie, la vie de son père et celle de tout ses proches. Le MIB est partout et si un jour, ils découvrent qui je suis vraiment, tout ceux que j'aime seront en danger alors je me contente d’appeler de temps en temps pour ne pas qu'elle s'inquiète trop et le fait qu'elle s'inquiète sans arrêt ne fait que renforcer l'idée de garder mon identité secrète même vis à vis d'elle. Ran est une jeune femme empathique, elle se sent mal quand les autres se sentent mal. Elle partage trop la misère des gens pour que je puisse lui infliger ça. Encore une fois, je me contentai de jouer la comédie.

M o i _ Quelque chose ne va pas Ran-neechan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 01/05/2011

ID CARD ▬
Âge ::
État civil :: Mêle-toi de tes affaires ! è_é
Tes amis, tes amours, tes emm... Bref, la chanson ;):

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire •   Lun 4 Juil - 6:27

    Toujours perspicace à ce qu'on pouvait voir, d'un côté vu qu'elle avait encore les traces de larmes et les yeux rouges c'était assez facile à deviner qu'elle avait pleurer il y a peu de temps. C'était étrange quand la jeune femme regardait Conan, elle avait l'impression de voir Shinichi, bien sur elle s'est souvent demandé si les deux n'étaient pas seulement une seule et même personne, mais à chaque fois qu'elle avait des doutes, il y avait toujours une preuve qui prouvait que c'était impossible. D'ailleurs quand on y pense, c'était idiot de penser ça, comme quelqu'un pouvait retrouver son apparence d'enfance, c'est vrai que c'était complétement idiot. « Des affaires de grandes personnes. » Voilà la réplique à deux balles qu'elle avait trouvé à répondre, mais bon, Ran en tenait pas à parler de ses problèmes sentimentaux à un enfant de sept ans, même si parfois on pouvait avoir des doutes sur le fait que Conan soit simplement à l'école primaire. Mais si son ami d'enfance lui avait dit qu'il l'aimait de façon quelques peu indirecte, mais si c'était vraiment ce qu'il ressentait pourquoi il était toujours absent, elle ne souhaitait qu'une chose au monde c'était que Shinichi revienne définitivement sans plus jamais repartir et peut être qu'elle aurait le courage enfin de lui avouer ce qu'elle ressentait pour lui. « J'en ai marre de l'attendre. » Mince, Ran avait pensé tout haut, mais bon tant pis depuis le temps Conan devrait être habitué, c'était comme un petit frère pour elle et le jour ou il partira, elle sera sans doute triste, mais peut être que tout le monde finit par partir. « Shinichi me cache quelque chose, et s'il ne me dit rien c'est qu'il n'a pas confiance en moi, je veux la vérité, même si elle n'est pas facile à entendre. » Cela était vrai, au point ou la jeune lycéenne en était, elle était prêt à entendre la vérité, même si elle est dur à avaler, mais attend pourquoi elle parle de ça à un enfant. « Excuse moi Conan, tu n'y es pour rien, je n'ai pas à t'embêter avec ça. » Ran alla chercher un mouchoir, car quelques larmes avaient encore coulé, c'était une vraie pleurnicheuse, mais bon elle était comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 15/05/2011

ID CARD ▬
Âge :: 17 / 7
État civil :: Mêle-toi de tes affaires ! è_é
Tes amis, tes amours, tes emm... Bref, la chanson ;):

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire •   Mar 5 Juil - 7:49

« Des affaires de grandes personnes », c'est ce qu'elle avait répondu. Je compris que ma déduction était exacte, elle était triste a cause de moi et je ne pouvais simplement rien y faire et pourtant en la regardant, une vague de tristesse m'envahis, je n'avais qu'une envie lui crier "Ran, je suis là, s'il te plait ne soit pas triste" mais ils m'en empêchaient, cette foutue organisation, ce poison qui m'a fait rétrécir.... Je sais que je lui demande beaucoup chaque jour, elle doit m'attendre désespérément et essaye de ne pas se faire du soucis pour moi. Elle en a marre, ce sont ses mots. Pendant un instant, je me suis demandé ce qui se passerait si elle décidait d'oublier Shinichi pour de bon. Ce serait peut-être mieux pour elle...Et en même temps ça me déchirerait le coeur. Hattori a surement raison en disant que j'ai plus facile à lire dans le coeur des autres que dans le mien et celui de ceux qui me sont proche. Pour résoudre une affaire, c'est tellement simple, la méthode a suivre est toujours la même, observation, réflexion, hypothèses, déduction, preuves, révélation. En amour, il y a t-il vraiment une marche à suivre ? Si c'est le cas, qu'est ce que je dois faire... Dire la vérité ? C'est ce qu'elle veut mais est-ce que je peux le faire ? Est-ce que je dois le faire ? Jamais encore, je ne me suis posé tant de questions. Pour la première fois, j'étais a court d'idée, comment lui faire comprendre que j'ai confiance, que ce que je lui cache c'est pour son bien. C'est simple, je ne peux pas. Je suis obligé de continuer de me comporter comme je le fais, de l'appeler de temps en temps, de raccrocher rapidement, de rester vague dans tout ce que je dis.

Je continuai de la regarder sans rien dire, elle avait toujours les larmes aux yeux et sa voix tremblait a chaque parole, je pense qu'en voyant que sa tristesse m'affectait, elle s'excusa et me dit que je n'y étais pour rien. Hors, c'était totalement faux, c'est de ma faute. Elle attrapa un mouchoir, je baissai la tête et restai silencieux quelques minutes.

Moi _ Ran...Je...

J'étais perdu, qu'est ce que j'étais censé faire au juste ? Je pris une grande respiration bien que ma tête soit toujours baissé, je continuai à regarder le sol.

Moi _ Shinichi-Niichan m'a demandé de te dire qu'il...il est malheureusement sur une affaire importante, je l'ai eu au téléphone hier et il m'a dit que...qu'il était désolé de ne pas avoir pu passer plus de temps avec toi à Londres. Il... a dit que tu peux l'appeler quand tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 01/05/2011

ID CARD ▬
Âge ::
État civil :: Mêle-toi de tes affaires ! è_é
Tes amis, tes amours, tes emm... Bref, la chanson ;):

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire •   Mer 6 Juil - 2:50

    Toujours la même excuse, une affaire importante, c'était louche et puis ici aussi il y avait des affaires importante à résoudre, mais non ce drogué des enquêtes policières s'était sentit obligé d'aller à des kilomètres de là, mais comment pouvait elle aimer un type pareil, décidément elle avait de drôles de goût, mais bon il était tellement mignon, et même si depuis tout petit elle le trouvait bizarre elle avait toujours put compter sur lui, du moins c'était le cas avant que Shinichi disparaisse. Certains la trouvaient forte de l'attendre aussi longtemps, mais finalement toutes ces personnes se trompaient elle était faible, mais elle essayait de le cacher aux autres. Conan lui disait que Shinichi était désolé de ne pas avoir passé plus de temps avec elle à Londres, toujours la même chose, comme si ce détective le pensait réellement il n'avait qu'à revenir ici, mais ça la jeune femme savait très qu'elle pouvait toujours rêvé et comment ça elle peut l'appeler quand elle veut, Ran n'a pas besoin de son autorisation. « C'est fini, je ne l'appellerais pas et je ne répondrais plus à ses appelles, il l'a bien chercher, s'il veut me parler il n'a qu'à venir ici et me parler en face. » Bah voilà, l'ennui c'est combien de temps allait elle tenir avant de prendre son téléphone et de l'appeler, mais elle l'espérait qu'en faisant ça, ça ferait revenir Shinichi ici, s'il tenait vraiment à elle il reviendrait, sinon c'est qu'il se fichait complétement d'elle et qu'il n'y avait que les enquêtes qui comptait pour lui. « De toutes façon il n'y a que les enquêtes policières qui comptent pour lui j'ai l'impression. » Cette fois, elle ne pleurait pas et elle se demandait toujours si c'était bien de parler de ça à un écolier, mais bon elle avait besoin de parler et elle ne se voyait pas dire ça à son père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 15/05/2011

ID CARD ▬
Âge :: 17 / 7
État civil :: Mêle-toi de tes affaires ! è_é
Tes amis, tes amours, tes emm... Bref, la chanson ;):

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire •   Mer 6 Juil - 7:57

Elle semblait si triste...Elle en a vraiment marre de m'attendre alors, elle m'annonça que c'était fini, qu'elle n'appellerait plus. Je ne sais pas si elle allait mettre ses paroles a exécution et qu'elle allait arrêter de m'appeler mais j'avais du mal a y croire, non pas que j'étais trop confiant en moi et que je pensais qu'elle ne pouvait pas se passer de moi ce n'est pas ça, c'est juste que, elle s'inquiète tellement qu'elle finira par rappeler même si elle ne veux plus me parler. Pourtant, j'espérais ne pas en arriver là, je n'avais aucune envie qu'elle me fasse la tête surtout que j'avais enfin réussi à lui avouer mes sentiments même si ce n'était pas très directe. « Il n'a qu'a venir ici et me parler en face. » avait-elle dit. Je serrai les poings, si seulement je pouvais ! Si seulement je pouvais Ran...venir te rejoindre sous ma vrai forme... Je le ferais mais je suis coincé dans ce corps. Ran, regarde moi...Je suis près de toi. C'est ce que j'avais envie de crier mais je ne peux pas. Je n'avais même pas moyen de redevenir moi tout de suite...Haibara a refusé de me donner des pillules sauf en cas d'extrême urgence et je n'en avais malheureusement aucune sur moi et puis de toute façon, je ne pouvais pas m’éclipser comme ça et revenir en tout que Shinichi.

Je relevai doucement la tête et regardai Ran, cette fois elle ne pleurait plus mais elle semblait vouloir être rassurer sur le fait que Shinichi pensait à elle malgré ses enquêtes, maladroitement je dis :

Moi_ Je suis sur que tu comptes énormément pour Shinichi-Niichan.

Je me doutais que ce n'était pas suffisant, j'observai alors la pièce cherchant un stratagème pour que Ran et Shinichi puissent parler ensemble de vive voix mais comme elle ne voulait pas l'appeler, je devais le faire moi-même. Pendant qu'elle me parlait, je m'appuyai doucement contre le mur, écrasant mon sac à dos pour attraper mon portable, ou plutôt celui de Shinichi, heureusement que j'ai deux téléphone identique. Je le cachai derrière mon dos et appuyait sur le dernier numéro composé, qui était celui de Ran étant donné que je n'avais pas utiliser mon téléphone depuis Londres. Quand elle me répondra pour me parler, je pourrais alors m’éclipser de la pièce pour lui parler grâce à mon nœud papillon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 01/05/2011

ID CARD ▬
Âge ::
État civil :: Mêle-toi de tes affaires ! è_é
Tes amis, tes amours, tes emm... Bref, la chanson ;):

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire •   Dim 14 Aoû - 0:32

    Tiendrait elle longtemps avant d'avoir envie de l'appeler de nouveau, ça elle ne pouvait pas le dire, elle avait besoin de lui, ça ne servait à rien de le nier. La jeune femme se remémorait cette journée à Londres ou Shinichi lui avait fait une sorte de déclaration, mais comme une idiote, elle n'avait pas répondu, peut être qu'elle aurait dut, car il avait du finir par comprendre qu'elle se fichait de ses sentiments, ce qui n'était pas du tout le cas, vu que Ran était amoureuse de ce détective fan de Sherlock Holmes .

    Tout ce qu'elle demandait c'était de revoir au moins Shinichi devant elle, et là elle pourrait prendre son courage à deux mains et lui dire ce qu'elle ressentait. Et puis il y avait des choses étranges concernant Shinichi, en premier lieu ces fichues affaires qu'ils résolvaient, on en entendait jamais parlé, et pourquoi quand il revenait ici et en résolvait une, il ne voulait pas qu'on parle de lui dans les journaux ou à la télé. La jeune lycéenne espérait que Shinichi ne s'était pas attiré des ennuis, elle ne pouvait pas s'empêcher de s'inquiéter pour lui.

    « Tu as sans doute raison Conan, mais j'attends qu'il vienne ici en personne pour me le prouver, tu comprendras ça quand tu seras plus grand.»

    Effectivement le jeune garçon était trop jeune pour comprendre ça, du moins c'était le point de vue de Ran, car elle croyait réellement que c'était un écolier de sept ans, comme se douter qu'en réalité c'était son ami d'enfance, même si elle avait déjà envisager cette hypothèse auparavant. Soudain la jeune femme entendit un téléphone, tiens c'était son portable, elle regarda le nom qui s'affichait était celui de Shinichi et elle raccrocha directement, ça lui servira de leçon, même si elle avait dut résister pour ne pas décrocher, au moins peut être que ça lui ferait comprendre qu'appeler n'arrange pas forcément les choses.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 15/05/2011

ID CARD ▬
Âge :: 17 / 7
État civil :: Mêle-toi de tes affaires ! è_é
Tes amis, tes amours, tes emm... Bref, la chanson ;):

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire •   Mar 23 Aoû - 8:35

Elle n'avait pas décroché. J'aurais dû m'en douter et pourtant j'avais été trop naif en pensant qu'elle allait craquer si facilement...Peut-être que cette fois était celle de trop ? peut-être qu'elle allait vraiment m'en vouloir maintenant ? Pourtant que pouvais-je faire, coincé dans le corps d'un enfant ?! Il s'était écoulé une longue période depuis Londres et c'est vrai que Shinichi n'avait pas réapparu depuis mais comment je pouvais reprendre son apparence, mon apparence... A chaque fois que j'absorbais les médicaments qui me permettait de retrouver mon corps, mon métabolisme s'y habituais et je risquais de ne plus pouvoir redevenir moi-même pour de bon. C'était ce qu'Ai me répétait sans cesse mais évidemment a chaque fois je râlais, une pilule qu'en cas d'urgence c'était si peu ! Et là, c'était un cas d'urgence non ? Le soucis c'est qu'Ai ne m'en donne pas, je n'en ai pas sur moi et en attendant, face à Ran, je ne savais pas quoi dire. Je gardai donc la tête baissé, j'avais du mal à le supporter. La voir souffrir par ma faute...C'était si dur.

M o i _ Ran-neechan ? Pourquoi tu ne décroches pas ?

Je la regardai, avec l'air d'un enfant qui n'y comprenait pas grand chose et j'espérais qu'avec ce regard peut-être qu'elle allait décrocher, je fis alors re-sonner son téléphone puis m'agitai dans tout les sens.

M o i _ Eeeeh ! Ran-neechan ! Ca re-sonne ! Réponds ! C'est peut-être important !

Je croisai les doigts et espérai que ça allait fonctionner cette fois, j'avais besoin de lui parler et je sais que malgré ce qu'elle peut en dire, elle aussi en a vie. Je ne pouvais plus échapper aux conséquences de mes actes, je lui avais avoué mes sentiments et comme Ai l'a dit, maintenant elle en attend plus de moi...Mais pour ça, il fallait déjà qu'elle accepte de me parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 01/05/2011

ID CARD ▬
Âge ::
État civil :: Mêle-toi de tes affaires ! è_é
Tes amis, tes amours, tes emm... Bref, la chanson ;):

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire •   Jeu 25 Aoû - 11:35

    Le téléphone n'arrêtait pas de sonner, et la tentation était beaucoup trop forte, Ran n'avait pas la force de résister surtout quand cela concernait l'homme qu'elle aimait le plus au monde, mais en même temps qui la faisait tant souffrir. Puis voilà Conan qui semblait insister pour que la jeune femme décroche le portable, il était souvent étrange ce gamin, ça se trouve il était en contact avec Shinichi, il y a quelques temps Ran s'était demandé si Conan Edogawa et Shinichi Kudo n'était pas la même personne et même si cela semblait impossible, elle avait encore des doutes, malgré les preuves qu'elle avait put voir, après tout si les deux s'était trouvé au même endroit c'était peut être que l'un des deux n'était pas le vrai et on avait voulut la trompé une fois de plus. Finalement la jeune lycéenne décrocha en sachant que c'était son ami d'enfance elle ne se gêna pas pour lui crier dessus, après tout il devrait avoir l'habitude à force. « Shinichi tu n'es qu'un crétin ! Si tu veux me parler viens me voir directement, si tu ne le fais pas, c'est hors de question que je te reparle c'est compris ! » Elle ne le laissa même pas parler vu qu'elle raccroche tout de suite après, au moins elle avait été clair, peut être que ça le pousserait à revenir, Ran se retenait de pleurer, pourquoi devrait elle pleurer à cause de lui, la réponse est simple c'est parce qu'elle folle amoureuse de son détective, elle le lui dirait quand elle aura en face d'elle, et ça Ran était convaincu qu'elle pourrait encore attendre longtemps. La jeune femme se souvint de l'invitation de Kenji, un garçon du lycée qui voulait l'emmener au cinéma, mais elle avait refusé, peut être qu'elle aurait mieux fait d'accepter, mais elle se sentait mal de faire ça, par rapport à Shinichi, mais d'un côté s'il l'aimait comme il lui avait fait comprendre à Londres, peut être qu'il reviendrait, à cause de la jalousie ? Non ce n'est pas son genre, enfin bref, tout ça pour dire que Ran ne savait vraiment pas quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 15/05/2011

ID CARD ▬
Âge :: 17 / 7
État civil :: Mêle-toi de tes affaires ! è_é
Tes amis, tes amours, tes emm... Bref, la chanson ;):

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire •   Mer 31 Aoû - 3:04

« Shinichi tu n'es qu'un crétin ! Si tu veux me parler viens me voir directement, si tu ne le fais pas, c'est hors de question que je te reparle c'est compris ! »

Aaaah ! Je m'agitais dans tout les sens faisant le plus de bruit possible pour qu'on n'entende pas l'écho de la voix de Ran a travers le téléphone puis je m’éclipsai dans la pièce a côté, je soupirai. Vraiment Haibara avait raison, Ran en voulait plus maintenant et c'était compréhensible car je lui avais avoué ce que je ressens mais maintenant, je suis pris à mon propre piège. J'allai donc dans ma chambre ou plutôt celle de Conan et m'y enferma avant de réfléchir.

m o i _ Vraiment qu'elle idée de m'être enfoncé la dedans. En même temps elle m'a pas laisser le choix.

C'est ce que je me dis à moi-même repensant à ce qu'elle m'avait dit ce jour là, à Londres. « Si tu es vraiment un détective alors pourquoi n'essayes-tu pas de deviner ce que j'ai sur le coeur ?! » Elle pleurait à chaudes larmes puis s'est enfuie en courant, elle ne m'as pas laisser d'autres choix que de la rattraper et d'ailleurs, c'était la seule chose a faire, je ne pouvais pas lui laisser croire plus longtemps que je n'en avais rien à faire parce que ça la faisait souffrir. Je soupirai ! Mais maintenant ? Qu'est ce que je devais faire ? Lui proposer un rendez-vous et supplier Haibara de me donner une pilule ? Je savais déjà ce qu'elle allait me dire. « Imbécile ! Tu vas vraiment utiliser toutes les pilules pour cette fille de l'agence de détective ?! Je te rappelle que ton corps ne réagira plus à l'antidote si tu n'arrêtes pas d'en prendre ! » Mais est-ce que j'avais une autre solution ? Lui dire la vérité ? C'était trop risquer... Je réfléchis puis pensai à une sorte de stratagème, je ne sais pas s'il allait fonctionner mais je pouvais toujours essayer. Je pris le téléphone de Shinichi et envoyai un message à Ran. « Tu as raison, il faut qu'on parle. Mais je suis sur une affaire, pour le moment je ne sais pas venir alors rejoint moi ce soir, chez moi. Au faite, c'était pas la peine d'huuuuuuurler au téléphone, je suis pas sourd ! Imbéééciiiiiile. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 01/05/2011

ID CARD ▬
Âge ::
État civil :: Mêle-toi de tes affaires ! è_é
Tes amis, tes amours, tes emm... Bref, la chanson ;):

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire •   Mer 31 Aoû - 5:02

    Il y avait quelque chose d'étrange, car quand elle avait hurlé au téléphone Ran avait crut entendre un écho, mais pour cette fois elle décida de ne pas y faire attention et puis si ça trouve c'était dans sa tête, peut être qu'elle était fatigué et qu'elle entendait des choses, enfin bref maintenant elle ne savait pas quoi faire. La jeune femme décida de s'assoir sur le canapé à ne rien faire, elle n'était pas très motivé pour faire quelque chose à ce moment là, elle n'avait même pas envie de sortir et tout ça à cause d'un homme, qu'est ce que c'était galère l'amour. Ran ferait mieux d'arrêter de croire au conte de fée, soudain elle imagina Shinichi l'enlevant sur un beau cheval blanc, bon elle devait chassez cette image de sa tête, fallait arrêter de fantasmer, n'empêche que la tenue de chevalier lui allait bien, enfin du moi c'était l'image qu'elle s'était faite de lui. Puis la jeune lycéenne entendit son téléphone sonné, ce n'était pas la sonnerie d'un appel, mais d'un message, peut être étais ce son ami, elle regarda alors le message qui s'affichait. Quand elle vite le mot affaire elle faillit balancer le portable contre le mur, mais elle fut surprise par la suite il lui demandait de venir chez lui, alors allait il revenir ? C'était sur elle viendrait d'ailleurs elle lui répondit à ce soir. Mais qu'allait il se passer chez lui, allait elle lui avouer ses sentiments, peut être même qu'ils échangeraient leur premier baiser, tant de question elle était impatiente, mais elle avait peur d'être déçu, car ça se trouve il ne viendrait pas, mais bon elle verrait bien ce soir. Ran regarda l'heure, bon elle avait encore le temps, elle essayerait de se faire belle, peut être une robe ? Non peut être qu'elle n'avait qu'à venir comme ça, et puis Shinichi ne devrait pas vraiment se préoccuper du look de la jeune fille, ce n'était pas le plus important après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une journée ordinaire •   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une journée ordinaire •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une journée ordinaire ... [Tristan Gabriel Troy]
» Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)
» Une journée en Afrique
» Une patrouille presque ordinaire [PV:Naïla]
» La journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée ce 8 septembre en H
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Meitantei Konan RPG :: ▬ RPG :: ♦ Tokyo ; Agence de détective Mouri-